Hell on earth ?

En fait, non. Il s'agit juste d'un coucher de soleil parisien digne d'un mois de novembre, celui où les nuages s'embrasent l'espace d'un instant, que je vous propose de regarder. À noter que nous ne sommes que fin août !

Pour le réaliser : un 450mm, j'ai baissé la compensation d'exposition à -1 et.....de la patience pour saisir l'instant où ça s'embrase :)




Sélection de la semaine !

Château de Versailles

...